TRASSS
-
Transfert des connaissances
pour l’amélioration de la santé
et des services sociaux
Knowledge transfer
for the improvement of health
and social services

Le projet TRASSS a mobilisé
plus de 250 personnes du réseau
de la santé et des services sociaux,
de partout au Québec. Ensemble, elles
ont élaboré des stratégies de transfert
de connaissances pour favoriser
l’appropriation et l’implantation
de leurs pratiques au sein
d’autres organisations.

 
The TRASSS project mobilized
more than 250 people in the health
and social services network
from across Quebec. Together, they
developed knowledge transfer
strategies aimed at promoting
their practices’ appropriation
and implementation
within other organizations.

Inspirez-vous
du projet TRASSS pour élaborer
vos propres stratégies
de transfert.

We invite you
to use the TRASSS project as a
source of inspiration in developing
your own knowledge transfer strategies.

MOT DE LA DIRECTRICE

A Word from the Director

Plus de détails sur
le projet trasss
avec Diane berthelette

A Word from the Director
of the TRASSS Project,
Diane Berthelette

Les Centres affiliés universitaires (CAU) et les Instituts universitaires (IU) du secteur social ont pour mandat de développer des pratiques de pointe ou innovantes et de veiller à ce qu’elles soient implantées dans d’autres organisations du réseau de la santé et des services sociaux du Québec qui en ont besoin. En 2007, alors que je présidais le Comité consultatif sur le développement des IU et des CAU du secteur social du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), les représentants des CAU et des IU se disaient incapables d’assurer le transfert de leurs pratiques, faute de ressources suffisantes.

À mon arrivée à la direction du Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociale (CLIPP), en 2009, j’ai repensé à ce problème. Il m’a semblé que le CLIPP pourrait être utile aux CAU et aux IU, compte tenu de l’expertise des membres de mon équipe. J’ai tenté de rencontrer les membres de la Table des CAU. Cela n’a été possible qu’en 2011, grâce à l’aide du MSSS. Les personnes présentes se sont montrées enthousiastes à l’idée que nous élaborions un projet commun, d’autant que le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) de l’époque disposait d’un programme de financement pertinent. Peu de temps après cette rencontre, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) se joignait à nous, avec l’appui des IU à vocation sociale. Nous avons créé un comité de rédaction, puis soumis notre projet au MDEIE qui l’a accepté. Le MSSS et l’INESSS nous ont accordé un financement complémentaire pour mener le projet à bien.

Le projet TRASSS comportait bon nombre de risques et une grande part d’inconnu, puisqu’aucun projet semblable n’avait été réalisé au Québec et que nous misions sur sa coconstruction avec l’ensemble de nos multiples partenaires.

Pour expliquer son succès, quatre mots me viennent en tête :

  • la confiance dont mon équipe a fait preuve, et celle qui s’est progressivement installée avec la grande majorité de nos partenaires et collaborateurs;
  • La ténacité des membres du projet qui ont su persévérer malgré les obstacles qu’ils rencontraient;
  • Le réel travail de coconstruction qui a permis de mettre en commun des champs de compétences diversifiés et complémentaires;
  • Le respect de la diversité des valeurs, des approches et des contextes. Il était très important de faire preuve de la plus grande souplesse possible pour permettre aux participants de s’approprier le projet.

Nous avons atteint nos objectifs, et ce, malgré la complexité du projet, le nombre important de participants (plus de 250) et un échéancier serré. Le réseau de la santé et des services sociaux et le CLIPP peuvent en être très fiers! Je remercie du fond du cœur toutes les personnes qui ont contribué au succès du projet TRASSS et qui en assureront la pérennité. Vous avez fait preuve de générosité et de détermination. Grâce à vos compétences et à votre engagement, le Québec peut compter sur un réseau innovant qui veille à l’amélioration de ses pratiques de santé et de services sociaux.

Diane Berthelette, Ph. D.

Présidente-directrice générale du CLIPP (2009-2014)
et directrice du projet TRASSS

Professeure titulaire
Département d’organisation et ressources humaines, UQAM

Affiliated University Centres (AUCs) and University Institutes (UIs) in the social sector are mandated with developing leading-edge or innovative practices, as well as ensuring that they are implemented within other organizations that need them in the Quebec health and social services network. In 2007, while I was acting as Chair of the Advisory Committee on the development of AUCs and UIs with a social vocation under the Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), the representatives of these institutions expressed their inability to transfer their practices as a result of insufficient resources.

When I became President and CEO of the Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociale (CLIPP) in 2009, I came back to this problem. Given the expertise of my team members, it seemed to me that the CLIPP could be useful to the AUCs and UIs. I attempted to meet with members of the Table of AUCs; however, this only became possible in 2011, thanks to assistance from the MSSS. Everyone in attendance showed enthusiasm at the prospect of developing a common project, especially since the Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) was offering a relevant funding program at the time. Shortly after the meeting, the Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) joined in our effort, with the support of UIs with a social vocation. We then put together a drafting committee and submitted our project to the MDEIE, which gave its approval. The MSSS and INESSS provided us with complementary funding in order to be able to complete the project.

The TRASSS project had its fair share of risk and uncertainty, given that no project of its kind had ever been carried out in Quebec and we were counting on co-constructing the project with the help of our many partners.

As I think back over the reasons for our success, four words come to mind:

  • The trust of my team members, and the trust progressively established with the vast majority of our partners and collaborators;
  • The perseverance of the project members who worked unceasingly in spite of the obstacles that arose;
  • The very real coconstruction of the project, which made it possible to pool diversified and complementary skills;
  • Respect for the diversity of values, approaches and contexts involved. It was very important to be as flexible as possible in order to allow the participants to take ownership of the project.

In spite of the project’s complexity, the substantial number of participants involved (more than 250), and a tight schedule, we achieved our goals. The health and social services network and the CLIPP can be very proud of this success! My heartfelt thanks go to all those who contributed to bringing the TRASSS project to fruition, as well as those who will sustain it in the future.

You have shown great generosity and determination. Thanks to your skill and commitment, Quebec can count on an innovative network dedicated to improving its health and social services practices.

Diane Berthelette, Ph. D.

CLIPP President and CEO (2009-2014)
and TRASSS Project Director

Full Professor
Département d’organisation et ressources humaines (organizational and human resources department), UQAM

JOURNÉE D’ÉTUDE

Une journée d'étude portant sur le projet TRASSS
a eu lieu le 17 février 2015.

STUDY DAY

A study day on the TRASSS project
was held on February 17, 2015.

Objectif

Cette journée, entièrement gratuite,
a permis de faciliter les échanges sur ce projet entre
les membres du réseau de la santé et des service
sociaux et de déterminer les suites à lui donner.

Public cible

Elle s'adressait à tous les partenaires de TRASSS,
les membres des communautés de pratique formées au
sein du projet, de même que toute personne intéressée par
le transfert de connaissances dans le réseau de la santé
et des services sociaux (chercheurs et étudiants qui
travaillent sur l'élaboration de pratiques de pointe
ou innovantes).

Objective

This day, which could be attended free of charge,
facilitated discussion of the project among
members of the health and social services network
and helped determine ways to follow up on the project.

Target audience

The study day was addressed to all TRASSS partners,
the members of the communities of practice
formed in the context of the project,
and anyone else interested in knowledge transfer
in the health and social services network
(e.g., researchers and students working on developing
leading-edge or innovative practices).

Consultez
les présentations PowerPoint

de la journée d’étude TRASSS.

View
the PowerPoint presentations

of the study day TRASSS.

LE CLIPP

Pour réussir votre transfert
de connaissances

THE CLIPP

Your key to successful
knowledge transfer

Vous souhaitez partager
vos connaissances, mais vous vous demandez
comment procéder de façon efficace?

Notre expertise en transfert de connaissances
et en création de communautés de pratique
s’est affirmée une fois de plus dans la réalisation
du projet TRASSS.

Are you interested in sharing
your knowledge, but unsure of
how to do so effectively?

Our expertise in transferring knowledge
and creating communities of practice
has played a key role in multiple initiatives,
including the TRASSS project.

Notre équipe multidisciplinaire
se fera un plaisir de vous soutenir
à travers un des services personnalisés suivants :

Accompagnement

rôle-conseil pour guider chaque étape
de votre processus de transfert de connaissances.

Coordination et réalisation

rôle d’acteur direct dans la mise en œuvre
de l’ensemble de votre plan de transfert de connaissance
ou uniquement de certaines étapes.

Our multidisciplinary team
will be pleased to support you
through one of the following personalized services:

Guidance

we assume an advisory role by guiding you along each step
of your knowledge transfer process.

Coordination and follow-through

we take on a proactive role by directly
implementing your knowledge transfer plan
whether in part or in full.

Notre équipe sera à vos côtés
avec le souci de bien répondre à vos besoins.

Pour en savoir plus
 sur les réalisations du CLIPP
ou pour communiquer avec
un membre de l’équipe,
visitez notre site web.

Our team will be at your side
to meet your needs in all circumstances.

For more information
 on CLIPP achievements
or to contact a member
of the team, visit